Les bactéries intestinales modifient certaines régions du cerveau

cerveau intestins

Un lien surprenant avec le Syndrome de l’Intestin Irritable

Le Syndrome de l’Intestin Irritable est l’affection  viscérale chronique la plus répandue. Des douleurs abdominales chroniques sont associées à une altération des fonctions intestinales.

Les personnes saines et les personnes souffrant de SII n’ont pas la même flore intestinale. On reconnait également les interactions bidirectionnelles entre le système nerveux central et les intestins (axe cerveau – intestins).

Une étude du Dr Emeran A. Mayer, UCLA (1), montre le lien entre bactéries intestinales et

  • Le Syndrome de l’Intestin Irritable
  • La taille de différentes régions du cerveau
  • Un traumatisme précoce durant les premières années de vie

En résumé, un traumatisme précoce induit des modifications du microbiote, prépare le terrain pour le SII ET affecte la morphologie du cerveau (forme et taille).

Une approche holistique du corps humain est indiscutable, tout est interconnecté.

Xxx

Références

(1) « Differences in gut microbial composition correlate with regional brain volumes in irritable bowel syndrome« , Emeran A. Mayer et al. Microbiome Journal, May 2017.

Cette entrée a été publiée dans articles, Wellness, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.