Les compulsions alimentaires

compulsions alimentaires

Comment gérer les compulsions alimentaires ?

Que faire quand on se sent intérieurement comme Jean Grey dans X-Men, plutôt que de se jeter sur la nourriture ?

Alors que l’envie arrive comme un tsunami, on peut essayer de retarder voire d’éviter une crise. En général un crise passe en 10 minutes.

Gérer la compulsion sur le moment

  • respirer profondément et calmement, tout va bien, l’émotion ne fait que me traverser
  • tapping, Emotional Freedom Technique, efficace
  • essayer d’identifier l’émotion, tenter d’y répondre de manière appropriée (ça se saurait si on pouvait régler ses problèmes à coup de gâteaux)
  • je sais comment je vais me sentir après : ai-je vraiment envie de ça ?
  • écrire, tenir un journal
  • mettre ses jambes à l’équerre contre un mur 10 min, allongée sur le sol, sur son lit
  • prendre une douche chaude, un bain, hammam, sauna
  • se faire masser, serrer dans les bras (le contact humain apaise), parler
  • yoga, étirements ou encore soulever des poids, faire des abdos, du gainage, au moins c’est utile au lieu de s’autoflageller
  • sortir dans la nature si possible, jouer avec un animal
  • méditer
  • prendre soin de soi
  • respirer des huiles essentielles apaisantes, une odeur qu’aime
  • de la bienveillance si on n’a pas pu éviter la crise, beaucoup de bienveillance. C’est passé, inutile de se plonger dans l’autodévalorisation. On réessaiera la prochaine fois.

Pour éviter les compulsions, un travail de fond est évidemment nécessaire. Ne pas hésiter à consulter un psychothérapeute si besoin. Concernant l’alimentation, le mode de vie, l’équilibre hormonal,  on sait que certains facteurs peuvent déclencher des compulsions. On a donc tout intérêt à rééquilibrer les choses pour s’aider.

Xxx

Cette entrée a été publiée dans articles, Wellness, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.