Pensées automatiques négatives : comment les stopper ?

Les pensées automatiques négatives : ne croyez pas toutes vos pensées !

Les pensées automatiques négatives peuvent commencer à emplir votre esprit sournoisement lorsque vous envisagez de faire quelque chose. Elles vous soufflent que vous êtes nul, tout le monde va se moquer de vous, que les gens vont penser ceci ou cela…et c’est la paralysie. Cela vous arrive parfois ?

Le psychiatre et spécialiste des troubles du cerveau Daniel G. Amen appelle ces pensées négatives des ANTs Automatic Negative Thoughts (un jeu de mot avec les fourmis en anglais). Il dit que ces ANTs sont des pensées cyniques, sombres, des plaintes qui semblent surgir automatiquement.

Les pensées les plus communes ?

– Un mode de pensée avec « toujours » et aussi : jamais, personne, tout le monde, à chaque fois
– Se concentrer sur le négatif uniquement dans chaque situation
– Prédire l’avenir, funeste évidemment
– Lire dans les pensées des autres en s’imaginant que les autres ont bien sûr des pensées négatives
– Penser avec vos sensations négatives : vous croyez ces sensations sans les remettre en question
– La culpabilité : je dois, il faut…
– Mettre des étiquettes négatives sur soi et les autres
– Prendre les choses personnellement
– Et la pire de toutes : accuser les autres d’être responsables de vos problèmes…

Comment stopper ces pensées négatives ?

  1. Ecrivez-les
  2. Identifiez les distorsions cognitives
  3. Répondez-leur !