Bénéfices nutritionnels des noix du Brésil

Les noix du Brésil, Bertholletia excelsa, sont connues pour être particulièrement riches en sélénium. Elles contiennent aussi du magnésium, du cuivre et du zinc. Leur composition en acides gras (25 % d’acides gras monoinsaturés, 21 % d’acides gras polyinsaturés dont 7 % d’oméga 3) et en protéines (15%, moins que les autres oléagineux cependant) en font un aliment nutritionnellement intéressant.

Quels sont les bénéfices nutritionnels des noix du Brésil ?

Les études montrent leur rôle dans l’amélioration du profil lipidique. Egalement, leur effet antioxydant et anti-inflammatoire a été mesuré dans des contextes de déclin cognitif, cancer, dyslipidémie et d’insuffisance rénale.

Les noix du Brésil sont considérées comme étant la source principale de sélénium alimentaire, le sol d’Amazonie en étant très riche. Une seule noix peut contenir jusqu’à 400 μg de sélénium, mais c’est très variable selon la zone de production. Elles permettent en tout cas de couvrir facilement les besoins.

Le sélénium est un oligoélément important. Antioxydant, il intervient dans la modulation du système immunitaire, la détoxication des métaux lourds tels que l’arsenic, le mercure, le cadmium, le plomb et des xénobiotiques, la régulation des hormones thyroïdiennes. Ses bénéfices sur la santé sont une diminution du risque de cancer, des maladies neurodégénératives et la modulation de la fonction thyroïdienne.

Apports conseillés et limite de sécurité

Les apports conseillés en sélénium sont de 1 μg/kilogramme de poids corporel/jour pour l’adulte.

La dose de sécurité – limite à ne pas dépasser – a été fixée à 150 μg/jour en France en 1995 soit 5 μg/kilogramme de poids corporel/jour. En 2000, le Scientific Committee on Food a proposé une limite de sécurité plus élevée : 300 μg/j pour les adultes.

Pour la population adulte, la valeur toxicologique de référence proposée par l’OMS est du même ordre de grandeur : 240 μg/j pour un adulte ou 4 μg/kg p.c./j.

Une intoxication chronique se traduit par une sélénose, lésions des phanères et de la peau, à partir de 0,9 mg/jour pendant une période prolongée.

Les bénéfices des noix du Brésil sur la santé

Antioxydant et anti-inflammatoire

Le sélénium stimule la synthèse de sélénoprotéines antiradicalaires comme la glutathion peroxydase  GPx et l’Interleukine 10 (IL-10) antiflammatoire. Cependant, les études montrent un effet positif uniquement sur la base d’une consommation régulière de même une noix par jour pendant plusieurs semaines. Les bénéfices ne sont pas retrouvés 12 mois après l’arrêt de la consommation.

Réduction du risque de maladies cardiovasculaires

Les résultats sur le profil lipidique sont contradictoires. Sur des personnes en bonne santé, 20 à 30 g de noix en une prise augmente le cholestérol HDL (« bon ») et diminue le LDL (« mauvais ») pour  une période allant de 24 h à 30 jours après consommation.

En revanche, 45 g de noix consommées pendant 15 jours n’ont pas eu d’incidence sur les personnes au bilan lipidique normal.

Sur des personnes obèses, les noix du Brésil ont un effet bénéfique sur le bilan lipidique et diminuent le risque athérogène mesuré par l’index de Castelli.

Le même effet a été observé avec une noix par jour pendant 30 jours sur des patients hémodialysés.

Effets sur le risque de cancer colorectal

La consommation de 6 noix par jour, soit 48 μg de sélénium, pendant 6 semaines augmente la concentration de sélénium plasmatique. Parallèlement, il en résulte une diminution de l’expression de la β-caténine associée à la carcinogenèse.

Xxx