Conseils pour des jus pressés healthy

Les jus pressés sont devenus très populaires ces derniers temps. Parmi les bénéfices mis en avant, on parle souvent de détox, cleansing, perte de poids, regain d’énergie et de renforcement du système immunitaire notamment. Cela semble très prometteur, simplement il y a quelques informations importantes à connaitre avant de se lancer dans le juicing.

Conseils pour des jus pressés healthy

On sait que les jus artificiels (qui ne contiennent aucun fruit en réalité) sont très riches en sucre, colorants artificiels et/ou en arômes. Ceux-ci peuvent conduire à une prise de poids et augmentent le risque de développer un diabète de type 2. Cependant, ce que la majeure partie des gens ne réalise pas, c’est qu’un jus de fruit 100% pur jus peut occasionner les mêmes risques. Même en pressant un fruit entier à la maison.

Le cas du fructose

Cela peut être difficile à croire, mais un jus fraichement pressé et un soda peuvent avoir un effet similaire sur l’organisme. Oui, vous avez bien lu. Même s’il contient des vitamines, des minéraux et des phytonutriments, un fruit pressé est aussi une source concentrée de sucre : le fructose. Et il ne contient pas les fibres du fruit.

La quantité moyenne de jus de fruits bue est équivalente à plus de 10 cuillères à café de sucre. Et tout ce sucre sans fibres provoque une rapide augmentation de la glycémie qui nécessite la sécrétion d’insuline, l’hormone qui régule la glycémie.

L’insuline permet au sucre de pénétrer dans les cellules où il pourra être utilisé pour produire de l’énergie. Mais l’insuline a aussi pour rôle de convertir l’excédant d’énergie sous forme de lipides. On stocke donc du gras en d’autres termes. Au sens strict, les jus de fruits devraient être considérés comme un dessert. Consommer un fruit entier avec la peau est vraiment préférable !

Tous les jus sont-il égaux ?

Si les jus de fruits ne sont pas le meilleur choix, les jus de légumes ne sont pas du tout classés à la même enseigne. Au contraire, les jus de légumes sont une bonne façon d’obtenir des concentrés de vitamines, minéraux, antioxydants et phytonutriments.

Un exemple d’ingrédients bien choisis : céleri, épinards, persil et gingembre. C’est un mélange pauvre en sucre et riche en nutriments. Si vous n’êtes pas concerné par un déséquilibre de la glycémie (comme avec un diabète de type 2), vous pouvez ajouter une petite quantité de pomme verte. Elle apportera juste une petite touche de sucré sans pourtant inonder l’organisme de sucre.

C’est aussi une bonne idée de consommer votre jus avec un repas qui contient des lipides afin de permettre l’assimilation des vitamines liposolubles.

Le point sur les fibres

De manière générale, sauf si vous faites un régime à teneur réduite en fibres pour des raisons médicales particulières, il est préférable de consommer des légumes entiers en priorité. Les jus de légumes sont juste un plus. En effet, les fibres sont essentielles au microbiote intestinal, à la détoxication, à la régulation de la glycémie et pour leur effet satiétogène. L’idée reste donc de consommer des légumes variés de toutes les couleurs et de conserver les jus de légumes pour un boost nutritionnel.

La quantité de sucre

Si vous achetez vos jus, évitez ceux qui contiennent beaucoup de fruits et peu de légumes. Vous pouvez vérifier la liste des ingrédients et les informations nutritionnelles pour voir la quantité de glucides simples que contient la boisson. Elle est indiquée pour 100 mL et pas toujours pour la totalité de la bouteille. Selon la contenance, pensez donc à multiplier par 2 pour 200 mL, par 2,5 pour 250 mL, par 3 pour 300 mL et ainsi de suite…

Et pour visualiser de façon parlante le contenu de sucre contenu dans les jus que vous achetez, cette conversion est assez parlante : 5 g de sucre = 1 sucre blanc rectangulaire

Une bonne recette de base pour vos jus

Encore, mieux, faites-les vous même en utilisant cette recette de base à adapter selon votre palais :

  1. « Eau » : concombre, céleri, courgette
  2. « Végétaux » : épinards, bok choy, persil, coriandre, feuilles vertes
  3. « Arôme » : citron, citron vert, gingembre, curcuma, pomme verte (en toute petite quantité)
  4. « Optionnel » : cannelle, poivre noir, piment de Cayenne,  poudres comme spiruline, chlorella, maca, cacao cru, açaï…

Cette recette est un point de départ pour créer vos propres jus maison et faire une transition avec ceux du commerce trop riches en fruits et en sucre. Une fois que vous serez habitué à ces jus verts, vous ne pourrez plus boire ceux qui sont trop sucrés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.