Lait et intolérance à la caséine

laitLait de vache et bêta-caséines A1 et A2

L’intolérance au lactose véritable est moins courante que ce que l’on pense.

En 2010, le National Institutes of Health, un des plus grands centres de recherche médicale au monde, a déclaré que peu de personnes montrent des signes avérés de malabsorption du lactose. Dès lors, la cause de leurs symptômes gastro-intestinaux est peu probablement liée au lactose lors de la consommation de lait.

La recherche s’est intéressée à la bêta-casomorphine-7 (BCM-7) dérivée de la bêta-caséine A1. Elle contribuerait  au syndrome d’intolérance au lait de vache (1).

Où trouve-t-on ces caséines ?

On trouve la bêta-caséine A1  dans le lait des vaches des troupeaux d’origine européenne mais pas dans celui des races asiatiques et africaines (bêta-caséine A2).

La bêta-caséine représente environ 30 % des protéines totales du lait de vache,  sous 2 variantes génétiques majeures : A1 et A2. On considère que la forme A2 était la forme originelle avant sa mutation dans les troupeaux européens il y a 5000-10000 ans.

Dans le lait humain, on trouve la forme A2. Le lait des vaches d’Europe du Nord contient la A1 ,  le lait des vaches d’Europe du sud et des îles Britanniques plutôt la A2 (comme chèvre et brebis).

Effets de la bêta-caséine A1

Inflammation de la muqueuse intestinale, ballonnements, douleurs abdominales, constipation ou à l’inverse, selles molles (2). Son implication dans le diabète de type 1 est moins certaine selon les études.

Dans les magasins bio, on trouve sur certains produits laitiers  la race de la vache si on préfère éviter la A1 (Guernesey, Jersey par exemple sont A2). Les produits laitiers de chèvre et de brebis contiennent la A2.

On pourrait obtenir des élevages de vaches produisant uniquement du lait A2 en 4 à 8 ans. En Australie et on Nouvelle Zélande, Bellamy’s et A2 Milk Company se sont déjà spécialisés dans ces élevages.

Xxx

Références

(1) Sebely Pal, Keith Woodford, Sonja Kukuljan, and Suleen Ho Milk Intolerance, Beta-Casein and Lactose Nutrients 2015, 7, 7285 7297;doi:10.3390/nu7095339

(2) Mohammad Raies Ul Haq, Rajeev Kapila, Rohit Sharma, Vamshi Saliganti, Suman Kapila Comparative evaluation of cow b-casein variants (A1/A2) consumption on Th2-mediated inflammatory response in in mouse gut Eur J Nutr (2014) 53:1039–1049

Cette entrée a été publiée dans articles, Wellness, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.