La sérotonine : 4 moyens pour augmenter sa production

La sérotonine est un neurotransmetteur que l’on retrouve dans plusieurs endroits :

1)  le système nerveux central
2) la muqueuse du tractus gastro-intestinal (90 % de la production) et
3) les plaquettes sanguines.

Ce neurotransmetteur est notamment impliqué dans la régulation du rythme circadien, de l’humeur, de la mémoire et de l’appétit.

La production de sérotonine dans le cerveau est dépendante du taux de transport du tryptophane à travers la barrière hémato-encéphalique : consommer des aliments riches en tryptophane avec des glucides permet d’augmenter sa concentration dans le cerveau.

Un taux de sérotonine bas peut se traduire par : anxiété, irritation, troubles du sommeil, fatigue, problèmes digestifs, envies d’aliments sucrés et de féculents.

4 moyens pour augmenter sa production

– Récemment, des études ont découvert sa présence dans le tissu cutané également. Cela pourrait suggérer que la peau est aussi impliquée dans la production de sérotonine : une photostimulation de sérotonine par la peau comme par la rétine. Et expliquer le lien avec la dépression saisonnière.

– Le L.tryptophane fait partie des acides aminés essentiels. Il sert de précurseur à la sérotonine, la mélatonine et la vitamine B6 entre autres.
On trouve par exemple du tryptophane dans la volaille, les poissons et crustacés, les noix, les graines de sésame et de tournesol, les œufs, le parmesan, le cheddar, les fèves de soja

– L’exercice physique en aérobie signifie la capacité de maintenir une certaine intensité d’exercice sur une période de temps prolongée. Des exemples : vélo, jogging, marche rapide…vous devez pouvoir parler en même temps sans être essoufflé

– Visualiser des moments heureux, nourrir des pensées positives permet de stimuler sa production également.

La nutrition fonctionnelle et intégrative considère l’organisme comme un système interconnecté mind & body. Elle s’attache à identifier et traiter les causes des déséquilibres sans masquer les symptômes. Pour plus d’informations, je vous invite à visiter www.nathaliedeckert.com