Manger un fruit après le repas provoque des fermentations ?

Manger un fruit après le repas serait-il à éviter ? Selon une pensée persistante, le fait de consommer des fruits après le repas provoquerait des fermentations dans l’estomac et un inconfort digestif.

Pour répondre à cette question, je vous propose de revoir la physiologie de l’estomac dans ce contexte.

La physiologie de l’estomac

L’estomac est un environnement très acide. Son pH varie entre 1,5 et 3,5, principalement à cause de l’acide chlorhydrique (HCl) produit par les cellules pariétales. Cette acidité élevée sert plusieurs fonctions :

  1. Digestion des protéines : l’acide chlorhydrique active la pepsine, une enzyme qui décompose les protéines en peptides plus petits.
  2. Désinfection : l’environnement acide empêche la majorité des bactéries et des pathogènes ingérés avec les aliments d’y proliférer.
  3. Préparation à la digestion : l’estomac prépare les aliments pour la digestion et l’absorption ultérieure des nutriments dans l’intestin grêle.

Manger un fruit après le repas : le mythe de la fermentation

Le mythe selon lequel les fruits fermentent dans l’estomac repose sur l’idée que les fruits, s’ils sont consommés après un repas, restent trop longtemps dans l’estomac et commencent à fermenter.

Mais cette croyance ne tient pas compte de la physiologie de la digestion :

  1. Tous les aliments consommés, que ce soient des fruits ou non, sont mélangés et soumis à l’acidité de l’estomac. Le passage des aliments de l’estomac à l’intestin grêle dépend de la densité et de la composition des aliments, mais en général, le contenu de l’estomac est évacué en 2 à 4 heures.
  2. L’acidité de l’estomac empêche les bactéries de survivre et de proliférer dans cet environnement, et ainsi de provoquer des fermentations.
  3. La fermentation des aliments est un processus qui se produit principalement dans le gros intestin, où les bactéries fermentent les fibres alimentaires.

Les fruits ne fermentent donc pas dans l’estomac lorsqu’ils sont consommés après un repas. L’acidité élevée et le processus de digestion préviennent la fermentation des aliments dans cet environnement.

Sur le même thème